..logo


   Accueil

   L'Association

   Les Activités

   Contacter

   Situer

   Adherer

   Le Musée

   L'Estracelles

   Liens

   Plan du site



LES AMIS DU MUSEE de BETHUNE
et de L'ESTRACELLES A BEUVRY





L'ESTRACELLES

Le manoir de l'Estracelles à Beuvry garde dans sa coquille de pierre des souvenirs multiples et les livre un à un à ceux qui enfin, dernièrement, s'en sont épris et se sont promis de lui faire franchir le cap difficile de notre époque actuelle. Cette "folle" entreprise de sauvetage n'est pas dans son histoire la moins démunie de difficulté, car l'indifférence est pire encore que la pénurie d'argent

Philippe DECROIX

estracelles

HISTOIRE DU MANOIR

estracelles

Beuvry était dans les derniers siècles du Moyen Age une châtellenie dont relevaient une quarantaine de fiefs, dont celui de l'Estracelles. Le nom est mentionné pour la première fois en 1425. Dès lors, à partir du début du XVIè siècle, il est aisé de suivre l'évolution de l'histoire de l'Estracelles.

Jacques Esmenault, propriétaire des terres à cette époque, fait construire la première partie du manoir en 1530. L'aile perpendiculaire à la façade est ajoutée en 1629 par Charles de Croix-Quieret. Le blason de la famille se devinait d'ailleurs au-dessus de la porte d'entrée. L'édifice est un manoir seigneurial en style flamand rustique. Une ferme était adjointe au manoir, l'ensemble formant un quadrilatère: un hangar, une grange, l'habitation du fermier et les étables aujourd'hui disparues. Le tout était entouré de fossés (les douves).

Après la dernière guerre, le bê;timent est laissé à l‹abandon, la grange disparaît, le hangar est en partie détruit. C'est en 1973 que le manoir est acheté par l'Association de sauvegarde du manoir de l'Estracelles, créée par Philippe Decroix, et débute une seconde vie. Avec l'aide de bénévoles, Philippe Decroix restaure le bê;timent et reconstruit les deux granges du XVIIIè siècle.

Il en fait ensuite don à l‹Association des Amis du Musée de Béthune sous condition que ce lieu conserve une vocation culturelle

Le manoir de l'Estracelles appartient donc depuis 1997 à l'Association des Amis du musée de Béthune qui prend alors le nom d'Association des Amis du musée de Béthune et de l'Estracelles à Beuvry. On trouve dans la grande salle du manoir une fresque du XVIIè siècle représentant des végétaux et des oiseaux, classée Monuments Historiques. L'édifice lui-même est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

En juillet 2004, le manoir est victime d'un incendie criminel qui réduit à néant tous les efforts de restauration entrepris depuis plusieurs décennies. Les planchers sont partis en fumée pour la plupart, les toitures se sont effondrées, une cheminée est sur le point de s'écrouler, une fresque a disparu, les deux autres ont perdu leurs couleurs. Un premier travail de conservation a été réalisé : la cheminée a été abattue, les murs consolidés,avant d'envisager la rénovation complète destinée à restituer l'apparence originelle du site. Grê;ce aux indemnités de l'assurance, et avec l'aide de la DRAC, l'Association a pu assurer "le clos et le couvert" : réfection des portes et fenêtres, de la charpente et de la toiture

Suivant une dé;cision prise à l'Assemblée Générale de 2004, le Manoir a été cédé pour l'Euro symbolique à ARTOIS-COMM : l'acte a été signé le 12 mars 2010. Il contient des clauses à la charge d'Artois-Comm qui pré;servent la vocation culturelle de ce manoir, qui, comme le souhaitait Philippe DECROIX, pourra devenir un lieu important de la culture dans le Béthunois.




Retour au menu