Hubert Sherbourne

Hubert Sherbourne (1928-2002)

Photo Hubert SherbourneNé en 1828 à Lapugnoy, Hubert Sherbourne est scolarisé à Annezin où ses parents ont déménagé.
Il fait ses premières gammes à l’école de musique annezinoise.
Employé dans une entreprise d’affrètement fluvial, il mène aussi une carrière de musicien de bal.

Après un passage à la Lyrique des Cheminots, au lendemain de la Libération, le saxophoniste Hubert Sherbourne fonde les Merry Boys. L’orchestre fera danser Béthune jusque dans les années soixante-dix au Kursaal, boulevard Poincaré, un dancing ouvert avant la Première Guerre mondiale  où  les associations et diverses institutions organisent  des bals.

groupe les Merry Boys

disque des Merry Boy
Disque des Merry-Boy

Autour d’Hubert Sherbourne (saxophone), l’orchestre des Merry Boys comprend
Raymond Brassart (trompette),
Roger Duriez (contrebasse),
Robert Jacquest (batterie),
Adonis Ledent (piano),
Spartaco Nocenti et Gérard Thoilliez (saxophone).

Un chroniqueur des années soixante-dix compare la longue carrière des Merry Boys à celle des Compagnons de la Chanson : « L’orchestre du Kursaal  réunit  une équipe solide, de bons copains et de véritables musiciens heureux de faire du bon travail ».

 Son fils Frank a pris la relève en se produisant dans des comédies musicales.


Retour à la page des musiciens Béthunois