Pierre de Manchicourt

Pierre de Manchicourt (1510-1564)

Quel était son lien avec la famille de Manchicourt ayant un fief à Locon, commune qui a adopté son blason? Les biographes du compositeur Pierre de Manchicourt le font naître à Béthune vers 1510.

collégiale Saint-BarthélemyPierre entend ses premières messes chantées dans la collégiale Saint-Barthélemy. C’est là qu’il découvre son futur métier de musicien d’église.

Recruté comme enfant de chœur par la cathédrale d’Arras, il reçoit une instruction musicale et générale (grammaire, arithmétique, latin) à l’école capitulaire. Puis il débute comme chantre à Amiens, part à Tournai comme maître de chapelle, revient à Arras  comme chanoine. Il y est remarqué par le jeune évêque Perrenot de Granvelle qui deviendra un puissant personnage à la cour de Charles Quint. En 1557, Pierre de Manchicourt est nommé à Anvers.

Manchicour moineDeux ans plus tard, il est appelé à Madrid comme maître de chapelle de Philippe II, une fonction qu’il exerce jusqu’à sa mort en 1564.

Redécouvert depuis quelques années, le compositeur béthunois dont le concours d’orgue international porte le nom  a été plusieurs fois enregistré. Ses œuvres complètes ont été publiées par John D. Wicks et Lavern Wagner dans la collection Corpus Mensurabii Musicae de l’ American Institute of Musicology. On peut entendre sur Youtube quelques unes de ses messes ainsi que de ses motets et de ses chansons.

Le musicien des noces de Philippe II et de Marie Tudor
Le 25 juillet 1554, dans la cathédrale de Winchester,Pierre de Manchicourt dirige la musique qu’il  a composée pour le mariage de Philippe II d’Espagne et de Marie Tudor, éphémère reine d’Angleterre. Cinq ans plus tard, il sera appelé à Madrid pour diriger jusqu’à sa mort la chapelle flamande de l’empereur: un ensemble d’une cinquantaine de personnes dont une moitié de musiciens professionnels pour la plupart en provenance des Pays-Bas des Habsbourg.

tableau Mariage-philippe-2
Mariage Philippe II

Comme le maître de chant des cathédrales et des collégiales, le maître de chapelle devait composer des messes et des motets. Outre ses œuvres liturgiques, des polyphonies dont les musicologues vantent la clarté harmonique, Manchicourt nous a aussi laissé des madrigaux et des chansons.

L’ensemble Huelgas de Paul van Nevel en avait offert un aperçu au début des années 2000 à l’église Saint-Vaast.

GramophoneÉcouter Pierre de Manchicourt

Ô cruaulté : Huelgas Ensemble – Paul Van Nevel

Laudate Dominum : Nordic Voices

Long temps mon coeur languissoit: Huelgas Ensemble – Paul Van Nevel


Retour à la page des musiciens Béthunois