René Vantouroux

René Vantouroux (1899-1988)

Né en 1890 à Béthune, René Vantouroux  fait des études de musique à Paris. Photo de Rene VantourouxIl y obtient un premier prix de piano de l’école Niederrmeyer.

A son retour, il reprend un magasin de lutherie au 103, boulevard Degeorge (l’actuel boulevard Poincaré) où il vend des instruments et donne des cours de piano ainsi que de solfège. Il succède à son père Paul pour diriger l’Orphéon béthunois, une chorale d’hommes fondée en 1871 qui répète à la caserne des sapeurs-pompiers.

Adhérant à un mouvement musical et festif de masse, l’Orphéon organise des « soirées bachiques » où l’on consomme plus de bière que de vin . Dans les années trente tout Béthune se presse au Kursaal pour y assister. Selon la presse de l’époque, on y apprécie « la joie, le beau chant et une musique endiablée. »…
Le cercle choral défile sous une bannière, comme les harmonies, et participe à de grands rassemblements. Son triomphe au concours de Caen, en 1934, est le plus mémorable.

Orphéon Béthunois
Sur les marches du théâtre de Caen où l’Orphéon béthunois a remporté un concours international en 1934

En 1960, René Vantouroux se fixe à Vouvray où il poursuit ses activités musicales. Après-guerre, l’Orphéon devient une chorale mixte.


Retour à la page des musiciens Béthunois