Les travailleurs chinois

Les oubliés de 1914-1918

Une conférence débat de Serge Thomas et Régis Prévot

Lundi 14 octobre 2019 à 18 heures
au Théâtre de Poche, rue Fernand Bar à Béthune

Serge Thomas, instituteur à Sains-en-Gohelle, et Régis Prévot, réalisateur de
France 3, ayant des liens familiaux du côté de Bapaume, ont été interpellés par l’existence de cimetières chinois dans notre région. Chacun, à leur mesure, ils œuvrent pour qu’on se souvienne de ces hommes oubliés de l’Histoire.

Le Prix de la Mémoire de la ville de Béthune a été décerné à Serge Thomas en 2003.


Ils sont 140 000 à avoir quitté la Chine, pour travailler en France pendant la Première Guerre mondiale. Recrutés par les armées françaises et britanniques, ces travailleurs volontaires deviennent ouvriers en usines, creusent des tranchées, enterrent les morts…

Travailleurs chinois arrivant en France
Ouvriers chinois a Boulogne, France, aout 1917

Certains mourront ici, quelques uns rejoindront leur pays. D’autres feront leur vie en France.

Une épitaphe, un nom et un numéro de matricule. Ces quelques mots sont gravés en anglais et en chinois sur des stèles blanches érigées par centaines dans différents cimetières britanniques du nord de la France, administrés par la “Commonwealth War Graves Commission”. Autant de monuments du souvenir dédiés à ces travailleurs chinois venus travailler en France par milliers pendant Première Guerre mondiale.

Tombes de travailleurs chinois de la guerre 14-18 morts en France

La conférence débutera par un documentaire réalisé par Régis Prévot.

Tournage du documentaire
Tournage du documentaire au cimetière CWG de Saint-en-Gohelle

Lien vers un extrait du document de France3 Hauts-de-France diffusé à l’occasion du centenaire de l’armistice 14-18 : Interview de Serge Thomas

Cimetière CWG Sains-en-Gohelle
Photo de Jean-Marie Thomas du cimetière CWG de Sains-en-Gohelle

Lien vers les événements organisés par les amis du Musée de Béthune :
Les événements de l’année 2019